Les compétences de la métropole du Grand Paris

Les compétences de la métropole du Grand Paris

La métropole du Grand Paris aura dans un premier temps pour tâche d’élaborer le projet métropolitain et de définir ce qui relève de l’intérêt métropolitain.

Ses quatre compétences sont les suivantes :

•     aménagement de l’espace métropolitain
•     politique locale de l'habitat
•     protection et mise en valeur de l’environnement et politique du cadre de vie
•     développement et aménagement économique, social et culturel.

Dès 2016, la métropole prend en charge le premier volet de sa compétence Développement et aménagement économique, social et culturel : la gestion d’équipements de dimension internationale ou nationale et la contribution aux candidatures aux événements internationaux.

Au cours des années 2016 et 2017, la métropole élaborera son projet métropolitain, son Plan métropolitain pour l’habitat et l’hébergement (PMHH) et son Plan climat-énergie métropolitain (PCEM).

À partir de 2017, la Métropole exercera le premier volet de sa compétence Aménagement de l'espace : schéma de cohérence territoriale (SCOT), valorisation du patrimoine naturel et paysager et schéma d'aménagement numérique.

Une fois l’intérêt métropolitain défini, le Plan métropolitain de l’habitat et de l’hébergement (PMHH) et le Plan climat-énergie métropolitain (PCEM) achevés, au plus tard en 2018, la métropole exercera la plénitude de ses compétences :

·      aménagement de l’espace : opération d’aménagement, actions de restructuration urbaine et constitution de réserves foncières d’intérêt métropolitain

·      politique de l’habitat : amélioration du parc immobilier bâti et résorption de l’habitat insalubre d’intérêt métropolitain, Plan local de l’habitat, politique du logement, aides au logement social, gestion des aires d’accueil des gens du voyage

·      développement et aménagement économique, social et culturel : gestion de zones d’activités d’intérêt métropolitain, actions de développement économique d’intérêt métropolitain

·      protection et mise en valeur de l’environnement et politique du cadre de vie.