Le financement métropolitain

Le financement de la métropole du Grand Paris

Le financement de la métropole repose essentiellement sur la fiscalité économique. Dans un premier temps, la métropole fonctionnera grâce au transfert des recettes de la Cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE), ainsi que de l’Imposition forfaitaire sur les entreprises de réseaux (IFER) et de la Taxe sur les surfaces commerciales (TASCOM).

À partir de 2021, ce seront également les recettes de la Cotisation foncière des entreprises (CFE) qui lui seront transférées.