Aménagement opérationnel

Les opérations d'aménagement opérationnel à Paris Ouest LA Défense

En application de la loi NOTRe du 7 août 2015, et depuis le 1er janvier 2018, Paris Ouest La Défense est compétent pour définir, créer et réaliser des opérations d’aménagement, les actions de restructuration urbaine et les constitutions de réserves foncières, non reconnues d’intérêt métropolitain en lieu et place de ses communes membres.

Aujourd’hui, ces compétences s’illustrent au travers de 26 opérations vivantes sur plus de 3,5 millions de m2.

Sur ces 26 opérations d’aménagement, on compte 5 écoquartiers :

Le Village Delage à Courbevoie

L’ancien site industriel des usines Delage sera transformé en écoquartier labellisé conjuguant habitations et entreprises, modernité et patrimoine, ville, nature et innovation.

ZAC des Bergères et ZAC Charcot à Puteaux

Aujourd’hui un nœud de circulation routière massif, bruyant qui coupe la quartier en deux. Le projet et d’y construire une ville de 2000 logements, de transformer le rond-point en parc sur près de 28 000m2 et de couvrir la route départementale en la végétalisant. Le programme immobilier comprend des logements, commerces, bureaux et restaurants offrant intensité urbaine et qualité de vie aux habitants. 

ZAC Champs-Philippe à La Garenne-Colombes

Renouvellement urbain d’un quartier s’étalant sur 20ha. La programmation articule et équilibre logement, activité économique, renforcement des équipements publics (école, crèche, théâtre…), mobilité, amélioration de la trame verte et ouverture intercommunale dans une logique de « ville de proximité ».

ZAC de l'arsenal à Rueil-Malmaison

Ancien haut lieu de l’industrie civile et militaire, le quartier de l’Arsenal de Rueil-Malmaison transforme aujourd’hui ses 17 hectares de friche industrielle en écoquartier labellisé, à travers un renouvellement urbain de grande ampleur que vient enrichir l’arrivée de la ligne 15 du Grand Paris Express.

Qu'est-ce qu'une opération d'aménagement ?

D’après l’article L. 300-1 du code de l’urbanisme : « Les actions ou opérations d’aménagement ont pour objets de mettre en œuvre un projet urbain, une politique locale de l’habitat, d’organiser le maintien, l’extension ou l’accueil des activités économiques, de favoriser le développement des loisirs et du tourisme, de réaliser des équipements collectifs ou des locaux de recherche ou d’enseignement supérieur, de lutter contre l’insalubrité et l’habitat indigne ou dangereux , de permettre le renouvellement urbain, de sauvegarder ou de mettre en valeur le patrimoine bâti ou non bâti et les espaces naturels. 
L’aménagement, (…) désigne l’ensemble des actes des collectivités locales ou des établissements publics de coopération intercommunale qui visent, dans le cadre de leurs compétences, d’une part, à conduire ou à autoriser des actions ou des opérations définies dans l’alinéa précédent et, d’autre part, à assurer l’harmonisation de ces actions ou de ces opérations. »