Mobilité

Des déplacements plus doux et plus fluides 

Dans son projet de territoire, Paris Ouest La Défense prévoit de maîtriser la part de la circulation automobile et de favoriser les modes de déplacement actifs. Articulé avec ce projet, le plan climat air énergie prévoit quant à lui de «faciliter les déplacements et limiter les émissions».

Les enjeux sont multiples :

  • Redonner une véritable place aux modes actifs dans l’espace public, grâce à des aménagements cyclables et des parcours piétons de qualité dans un environnement apaisé,
  • Proposer des alternatives au tout-voiture et anticiper l’évolution des modes de déplacement, notamment pour les ménages éloignés pénalisés par leur forte dépendance à la voiture,
  • Réduire la congestion automobile, la pollution atmosphérique et l’engorgement des transports publics dans les agglomérations,
  • Répondre aux engagements pris en matière de développement durable et d’économie d’énergie.

Au-delà de ces enjeux, les modes actifs engendrent des bénéfices directs et indirects souvent peu exploités, par exemple pour le cadre de vie. Ils ont aussi un impact très positif en matière de santé publique, puisqu’ils concourent à la pratique régulière d’une activité physique associée à une meilleure hygiène de vie permettant de prévenir certaines maladies chroniques.

Zone à Faibles Emissions

Une ZFE est destinée à protéger les populations dans les zones denses les plus polluées.

Déjà adopté par 230 villes européennes, il est reconnu comme particulièrement efficace pour réduire les émissions provenant du trafic routier, l’une des principales sources de pollution en ville.

Paris Ouest La Défense en chiffres​

Étant le quatrième territoire cyclable de la métropole du Grand Paris, Paris Ouest La Défense ambitionne de favoriser et de développer l’usage des modes de déplacement actifs.

0
de déplacements/jour
0 km
d'aménagements cyclables
0 %
d'espaces verts

Étude sur le flux de cyclistes entre juin et octobre 2020